Cette année marque le 40ième anniversaire de la galerie Albert Baronian, fondée en 1973 à Bruxelles.

Considéré comme un galeriste emblématique d’art contemporain, Albert Baronian a œuvré, de manière incessante et constante, à faire connaître au-delà de nos frontières, aussi bien la scène belge que des artistes internationaux comme Wang Du, Thomas Zipp, Chris Johanson, Jack Goldstein, Gilbert & George, Daniel Dezeuze, Claude Viallat, General Idea et Matt Mullican.

A la fin des années septante, la galerie se fait connaître par les premières expositions personnelles en Belgique de grands représentants de l’Arte Povera tels que Mario Merz, Giulio Paolini ou Gilberto Zorio.

Après avoir organisé, en 2009 à la Centrale Electrique à Bruxelles, une exposition rassemblant les principaux artistes représentés au cours des 35 dernières années, une deuxième exposition aura lieu au CAB Art Center à Bruxelles. Cette fois-ci l’exposition aura pour objectif de réunir la scène artistique Belge représentée par la galerie, en mettant l’accent sur des œuvres en grande échelle ainsi que sur la vidéo. L’exposition veut privilégier la vitalité et l’originalité de cette nouvelle génération d’artistes, plutôt que de proposer un regard rétrospectif des artistes de la galerie, en ouvrant ses portes vers le futur.

L’art est une plateforme où la communication et l’échange doivent être mis en valeur. Et la Belgique est devenue, par volonté et conviction, un endroit clé où l’on rencontre, par ce méli-mélo d’artistes francophones, néerlandophones et aussi étrangers, une grande diversité culturelle que ce projet veut exposer. En effet, on observe que ces dernières années, plusieurs artistes étrangers, comme Fiona Mackay, ont déposé leur valise en Belgique pour s’épanouir artistiquement.

L’exposition se donne pour ambition de mettre en valeur cette effervescence et cette variété de l’art belge. Pour cela, elle réunira une dizaine d’artistes entre 30 et 45 ans, certains sont connectés à la galerie depuis le début de leur carrière tandis que d’autres ne l’ont rejointe que ces dernières années. Les œuvres sélectionnées seront très diverses, à la fois monumentales, emblématiques, et pas toujours faciles à exposer dans le cadre d’exposition en galerie toujours limitée par son espace. Tous les médiums de l’art plastique seront représentés : sculpture, peinture, photographie, vidéos, etc. En conséquence, cette exposition extramuros, aura un caractère beaucoup plus muséal que commercial.
Le titre « Bande à Part », d’après un film de Godard de 1963, se réfère à la position extraordinaire que la galerie Albert Baronian a occupée depuis plus de 40 ans dans le monde de l’art.

Le lieu choisi est le CAB Art Center, rue Borrens 32-34, à
 Ixelles. Les œuvres seront mises en valeur par cet espace de 800m2 bénéficiant d’une lumière extraordinaire. Le bâtiment datant des années 1930 de style art déco est un argument supplémentaire pour rappeler aux visiteurs combien la Belgique participe et a toujours participé au développement artistique à l’échelle internationale.

Les artistes participants sont: Lionel Estève, Benoit Platéus, Fiona Mackay, Thomas Bogaert, Marie José Burki, Xavier Mary, Mekhitar Garabedian, Robert Devriendt, Helmut Stallaerts, David Brognon et Stéphanie Rollin.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter