Exposition — Saint-Paul-de-Vence

STRUCTURES OF RADICAL WILL

Béatrice Balcou, Marion Baruch, stanley brouwn, André Cadere, Sol LeWitt, François Morellet, Daniel Steegmann Mangrané

Du 24/06/2021 au 31/10/2021

avec

Béatrice Balcou, Marion Baruch, stanley brouwn, André Cadere, Sol LeWitt, François Morellet, Daniel Steegmann Mangrané

curateur

Beatrice Gross

L’exposition collective Structures of Radical Will propose d’explorer la notion de physicalité mise en jeu par des formes et pratiques associées à l’art minimal et post-minimal. Dans un aller-retour permanent entre appréhension et cognition, le projet souligne le caractère sensible, dynamique et résolument actuel d’une abstraction géométrique mettant l’accent sur l’objectivité et la neutralité.

Primary Structures était une exposition révolutionnaire, organisée au Jewish Museum de New York au printemps 1966. L’exposition se composait de sculptures de jeunes artistes américains et britanniques de l’époque, qui partageaient tous la notion de minimalisme. Styles of Radical Will, quant à lui, est un recueil d’essais écrits par Susan Sontag en 1969. Ces textes sont consacrés aux arts de son époque : cinéma, littérature, pornographie et politique.

Structures of Radical Will examine la physicalité en mettant l’accent sur le minimalisme. La création et la perception ne sont pas possibles sans le corps, même si ce dernier est souvent creux et sans contenu. L’exposition cherche à souligner l’influence que ce corps, sous la forme d’une œuvre d’art, exerce sur le temps et l’espace dans lesquels il se trouve. Tout cela pour démontrer la portée critique et politique que peut posséder une œuvre.

Structures of Radical Will place des pièces, pour la plupart prêtées par des tiers, des années soixante et soixante-dix à travers des artistes contemporains et leurs créations plus récentes, in situ.

L’exposition est double non seulement dans sa source d’inspiration mais aussi dans son emplacement : Structures of Radical Will est conçue pour l’espace de la Fondation CAB à Bruxelles ainsi que pour l’espace d’exposition de Saint-Paul de Vence. Cette double exposition s’efforce de former un pont fictif entre ces deux sites de la Fondation CAB.

Our last news