La Fondation CAB est ravie d’accueillir John Tremblay (né en 1966 à Boston) en tant que cinquième artiste en résidence. John est invité dans le cadre d’Alentour, un projet de John Armleder, présenté à la Fondation CAB du 24 au 22 juin
John Tremblay s’inspire de l’Op Art et des formes d’abstractions géométriques et minimalistes, ainsi qu’à la culture et au design contemporains. Tout au long de sa carrière, il a affiné un style qui se caractérise par des toiles dynamiques multicolores qui présentent des formes profilées, des éléments tridimensionnels et des surfaces métalliques.
Durant sa résidence à la Fondation CAB, John Tremblay a réalisé plusieurs oeuvres présentées dans l’exposition. . Ses formes typiques, les “squircle » (carré x cercle) sont une dérives de lignes droites, d’angles droits et des rectangles qui habituellement sont présents dans l’abstraction géométrique. Tremblay travaille la ferraille, le bois, les matières. Il considère son geste comme du dessin : il dessine avec une scie sauteuse sur des panneaux de bois qu’il recouvre avec une simple peinture de couleur vive. Ses oeuvres rappellent l’énergie que l’on retrouve dans la formation de cellules microscopiques. Il insuffle un rationalisme vif et statique à l’abstraction avec un rythme tranchant dans un mouvement tourbillonnant. L’expérience de ses oeuvres, sont décalées et confuses par rapport à nos attentes de l’histoire de l’art minimal. Sa façon de travailler de manière artisanale est en opposition aux productions traditionnelles d’œuvres conçues industriellement propre au minimalisme; les motifs rigides sont ici, cassés par des surfaces métalliques à l’aspect organique; le travail s’équilibre entre impressions de standardisation et unicité
Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter